Quelle est la différence entre des sols vinyle et polypropylène ?

Ballon de soccer sur le champ de surface extérieure spéciale.

PVC, vinyle, polypropylène, qui est capable de s’y reconnaître ? Tous sont des plastiques et tous sont utilisés pour la production de revêtements de sol, mais leurs prix varient. Ils ont en effet diverses propriétés et s’applique ici à nouveau la fameuse règle selon laquelle la variante la moins chère ne doit pas toujours être la plus intelligente.

Nous ne traiterons pas de la différence entre le PVC et le vinyle, car il s’agit en substance d’une seule et même chose. PVC est l’abréviation du mot polychlorure de vinyle, le vinyle étant donc seulement sa partie centrale. Le nom PVC s’utilise généralement pour les sols enroulés en rouleau, et vous devriez vous représenter le même sol sous le mot vinyle, mais vendu dans des parties d’une taille diverse. Néanmoins, il faut ajouter qu’il ne s’agit que d’une habitude ne devant pas être toujours respectée.

Futsal au sol. Futsal plastique cour

Le polypropylène est un autre matériau, mais, pour que ce ne soit pas aussi simple, on en fait également des dalles de sol (tout comme on en fait avec du vinyle). Celles en polypropylène utilisent un autre système de verrous, mais les propriétés différentes des deux matières ont une signification bien plus importante. S’il s’agit bien toutes les deux de thermoplastiques, elles ont cependant une résistance et d’autres attributs différents. Quelle est donc la différence entre les parties en polypropylène et celles en vinyle ?

Le polypropylène a un système de verrous plus complexe

Si nous nous en tenons à l’habitude selon laquelle le PVC désigne un rouleau et le vinyle des dalles, nous pouvons dire que le dallage en vinyle s’installe simplement comme un puzzle, les dalles s’assemblant entre elles de manière précise grâce à un système de verrous. Les dalles plastiques en polypropylène sont également munies de verrous, mais de deux types. Sur deux côtés se trouvent des verrous « mâles » et sur les deux autres des verrous « femelles » et ceux-ci s’assemblent entre eux. Après la pose, on ne voit plus la différence, mais lors de la pose vous devez prendre en compte ce système, la façon dont vous tournez la dalle n’étant pas sans importance.
Les dalles en vinyle supportent une charge plus élevée

Si vous regardez des dalles en PVC et PP, vous verrez sans doute qu’un dallage autobloquant en vinyle est généralement uni, tandis que les dalles en polypropylène ont une structure en grille. Cela est donné par le caractère des deux matières, qui détermine la façon dont elles peuvent être façonnées. Les dalles en vinyle sont en conséquence de ce fait capables de supporter une charge plus élevée et ont également une meilleure résistance au choc. Le polypropylène est plus fragile, la chute d’un marteau pouvant par exemple l’endommager.

De nombreuses personnes pensent de manière erronée que les rainures sous les dalles en polypropylène sont destinées à l’évacuation de l’humidité, mais cela n’est pas le cas. Elles n’ont pas d’autre signification que servir à un bien meilleur façonnage du matériau, une quantité moindre de matériau étant également utilisée – le résultat est ensuite moins cher.

Le polypropylène est adapté aux terrains de sport

Un autre champ de vue pour le futsal Avant le match.

Prenez sans crainte une dalle PVC et pliez-la, elle est plus proche d’une structure en caoutchouc, tandis que les dalles en polypropylène sont plus dures. Cela est également lié à la fragilité indiquée et à la résistance, mais une grande différence est aussi dans la sensation quand on se tient debout sur cette surface. Un dallage en PVC s’utilise aussi dans les magasins, gymnases, salles de soins ou cantines, car il est plus mou. Le polypropylène est abondamment utilisé également en tant que sol sur les terrains de sport, dans les stades et les halls de sport, etc., mais, par exemple, il ne serait pas adapté à des salles de jeux pour enfants, à la différence du PVC, justement du fait de cette dureté.

Le PVC et le PP résistent parfaitement aux produits chimiques, aux fuites d’huile, au sel l’hiver et à l’eau. C’est grâce à cela que ces deux matières s’utilisent souvent dans les garages ou établissements de réparation et d’entretien, où pénètrent des véhicules.

Carrelage en vinyleLe vinyle est plus silencieux

Le sol en vinyle est connu pour parfaitement atténuer le son. Cela ressort des propriétés dont nous avons déjà parlé – flexibilité et mollesse. Les dalles sont molles, s’adaptent au sol et absorbent et atténuent les bruits en cas de marche ou de circulation d’un véhicule. Le polypropylène n’atténue pas trop le bruit, mais, au contraire, en émet souvent lui-même quand on marche dessus. Si la fondation présente des inégalités, les dalles bougent et émettent des craquements. Cela peut bien entendu être évité par un bon aplanissement de la fondation, par exemple à l’aide d’un produit autonivelant.

Quelle matière est donc la plus adaptée à vos besoins ?

Cela dépend de l’endroit où vous avez besoin d’un sol. Les différences entre ces deux matériaux pourraient être assez simplement résumées. Pour un garage moyen, où le plus important pour vous est avant tout un prix bas, des dalles en polypropylène pourraient être utilisées. Néanmoins, si vous avez besoin d’une résistance pour une charge plus élevée ou d’un sol dans une pièce où vous marcherez souvent, le PVC est plus adapté (ou le vinyle, cela dépend de comment vous l’appelez).

Actuellement, il n’y a aucun commentaire. Allez plus bas et écrivez en un.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *