Quel type de sol est le plus adapté dans une buanderie au niveau du bruit et de sa fonction ?

Buanderie avec laveuse et sécheuse.

Que vous ayez une buanderie en tant que pièce indépendante dans votre maison ou que vous conceviez l’embellissement d’une buanderie commune dans un immeuble d’habitation, cette pièce réclame un sol spécial. Elle pourrait être comparée à une salle de bains, car ici aussi vous devez prévoir de l’humidité et des mouillures, mais il s’agit plutôt d’un espace utilitaire que d’un endroit où vous vous relaxerez. Il en découle que le côté fonctionnel est plus important que le design.

Quel devrait être le sol ?

Il faut d’abord se poser la question classique des propriétés que le sol d’une buanderie devrait au juste avoir et de ce que vous en attendez. La réponse est assez claire. Ce qui est important, c’est la résistance à l’eau et à l’humidité. Si vous utilisez la pièce également en tant que pièce pour le séchage du linge, on peut prévoir que de l’eau s’égouttera du linge humide. Cela pourrait endommager certains types de sols. L’humidité sur le sol pourrait en fin de compte également vous gêner vous-même. Glisser avec un panier rempli de linge n’est pas vraiment une expérience attirante, un sol antidérapant serait donc approprié.

Un autre aspect important que la plupart des gens prennent en compte lors du choix est le prix. Il ne s’agit finalement que d’une pièce utilitaire, que vous ne ferez pas couramment visiter et rien de spécialement somptueux n’y est donc nécessaire. Rejetez tout de suite les possibilités de sols luxueux, cela est vraiment inutile dans une buanderie. Concentrez-vous plutôt sur le côté pratique.

Qu’est-ce qui sera vraiment inadapté ?

Buanderie dans cave

La possibilité sans doute la pire est un tapis. D’une part, il serait toujours humide et, d’autre part, des produits chimiques pour l’élimination des taches pourraient l’endommager. Il suffit qu’une petite quantité se répande sur le sol et une tache indélébile est née.

Le stratifié fait aussi certainement partie des revêtements de sol inadaptés dans les buanderies. Il est de notoriété publique qu’un sol stratifié se soulève en cas d’action de l’eau. Une goutte bien entendu n’est pas grave, mais si l’eau est retenue sur le sol plusieurs heures, le sol se trempe et vous devrez tout simplement le remplacer complètement.

Le bois également n’aime pas l’eau et les produits chimiques. Une humidité excessive entraîne un gonflement, un écartement des joints et la naissance de moisissures. De plus, il s’agit d’une plaisanterie relativement chère. Absolument inadapté dans les endroits où vous prévoyez la présence d’eau.

Qu’est-ce qu’il vaut le coup d’envisager ?

Une des possibilités acceptables est un dallage céramique classique. Celui-ci supporte parfaitement l’eau, car il s’emploie couramment dans les salles de bains. Les vastes possibilités de design font également plaisir. Mais l’offre de prix est moins bonne, vous devez en effet rajouter un prix non négligeable pour la pose qui est souvent plus élevée au mètre carré que le prix du dallage même.

Une autre solution qui vous fera économiser de l’argent sont les sols en vinyle. Le choix de divers designs est en pratique aussi large que pour un dallage, de plus vous pouvez choisir si c’est plutôt un dallage classique résistant ou de grandes parties en vinyle qui vous conviennent le plus. Suivez vraiment soigneusement l’offre, car même entre les dallages PVC existent des différences.

Etant donné l’humidité que vous devez prévoir, un sol antidérapant, qui supporte bien l’eau et les produits chimiques, est adapté. Le dallage Fortelock a sur soi un dessin antidérapant, est résistant aux produits chimiques et est muni sur le bas d’un système de canaux de drainage, assurant l’écoulement de l’humidité. La naissance de moisissures est donc exclue. Et s’il arrivait que de l’eau pénètre dessous, enlever les dalles un instant, sécher le sol et les remettre ensuite n’est pas un problème.

Vous voulez vraiment dépenser en plus pour les artisans ?

Vêtements séchés sur un séchoir.

La pose simple du dallage Fortelock ne réclame qu’un marteau en caoutchouc et un couteau. Chaque individu moyennement doué peut la réaliser même sans l’aide de spécialistes, en une heure vous n’aurez plus rien à faire. Dans la plupart des cas, vous éviterez même l’ajustement de la pose par du lissage. Comme il ne faut même pas prévoir le coût de la main d’œuvre, un dallage PVC dans une pièce d’une superficie de 20 m2 vous reviendra à environ 20 000 couronnes.

Certains types de sols sont certes moins chers au m2, mais après rajout du travail et de la somme dépensée pour l’ajustement de la surface, nous arrivons à des sommes très semblables. Prenons comme exemple à nouveau une pièce d’une superficie de 20 m2 et posons-y cette fois du lino. Pour l’aplanissement par une couche autonivelante vous paierez 150 – 230 CZK par m2 (donc 3 800 CZK). Comptons un prix du lino lui-même de 300 CZK au m2 (total 6 000 CZK), mais avec utilisation de variantes plus épaisses, pour charge, vous arriverez sans problèmes à, par exemple, 600 CZK/m2. Il est encore indispensable de compter la main d’œuvre – environ 550 CZK par m2, car toute l’opération de collage et de soudage est tout simplement onéreuse. Au total, nous arrivons à une somme de 20 800 CZK.

Prenons comme autre possibilité un sol vinyle classique à verrous, où les parties soit sont simplement posées soit sont collées. Un nivelage de la fondation (150 CZK/m2), le travail du poseur (200 CZK/m2) sont à nouveau indispensables. Le prix d’un sol vinyle normal pour habitation est d’environ 400 CZK/m2 (et ce à nouveau sans prévoir quelque chose de spécialement cher). Après addition, nous arrivons à 15 000 CZK.

Le dallage PVC Fortelock n’est donc pas beaucoup plus cher que d’autres alternatives et savoir s’il faut payer en plus pour la qualité et une solution innovante est de la décision de chacun. Il y a de nombreuses raisons pour le faire. Hormis les raisons déjà mentionnées, indiquons encore la résistance à l’usure, aux chocs et une réparation locale facile. Vous enlevez et remplacez facilement la dalle. De plus, vous pouvez compter avec l’achat d’un dallage pour de longues décennies. Une garantie est fournie sur une période de 12 ans, mais le dallage tient bien plus longtemps. Peut-être qu’un jour vous finirez par le déplacer dans un endroit complètement différent qu’une buanderie. Il offre un vaste champ d’applications.

Actuellement, il n’y a aucun commentaire. Allez plus bas et écrivez en un.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *