Quel type de revêtement de sol résistera à une inondation ?

Vous est-il déjà arrivé de retrouver une pièce sous l’eau à cause d’une inondation ou d’un tuyau de chauffage cassé ? C’est une situation désagréable qu’il faut prendre en compte lors de l’aménagement de votre maison. En choisissant un revêtement de sol approprié qui résistera à l’eau, vous économiserez de l’argent en cas d’accident et éviterez des soucis, sans parler d’autres inconvénients comme les moisissures qui apprécient l’humidité.

Si vous habitez une région sujette aux inondations, vous avez probablement déjà fait l’expérience de la rénovation du sol. Mais l’eau constitue une menace potentielle où que vous habitiez. Par exemple, le système de conduites d’eau peut rompre et inonder votre garage. Dans certains cas, il suffit de l’assécher, mais si vous choisissez un revêtement de sol inapproprié, vous serez obligés refaire tout le sol. Comment l’éviter ?

Epoxy – la solution la moins chère

Le moyen le moins onéreux pour vaincre l’eau est l’application de l’enduit époxy. Il a de nombreux inconvénients (par exemple, il résiste mal aux taches d’huile et aux produits chimiques), mais ne craint pas l’eau. Il est couramment utilisés par exemple dans les coins douche ou salles de bains. Son seul problème – les moisissures, qui se développent dans les milieux humides et n’épargnent pas l’époxy. L’eau souterraine peut également  poser problème en traversant la fine couche d’époxy et provoquant des bosses ou des trous.

Choisissez l’époxy d’un fabricant garantissant sa résistance à l’eau. En général, deux ou trois couches d’enduit sont nécessaires, la couche inférieure pénétrant dans le béton et le fermant pour qu’il absorbe moins d’eau. Toutefois, en cas d’inondation, l’assèchement du sol prendra plus de temps. En effet, les températures élevées rendent l’époxy fragile et entraînent la perte de ses propriétés d’origine, il est donc déconseillé d’utiliser des séchoirs. Vous pouvez laisser le sol sécher naturellement, ce qui prend beaucoup de temps, ou utiliser la circulation de l’air – l’air sec est insufflé et l’air humide aspiré. Ce processus dure environ deux semaines.

Les dalles en céramique sont faciles à nettoyer

Lorsque les habitants des zones touchées par les inondations rénovent les sols, ils optent le plus souvent pour les dalles en céramique. Ce type de revêtement de sol est également couramment utilisé dans les salles de bain car il ne craint pas l’eau et est facile à entretenir. En effet, lors des inondations, l’eau est souvent mélangée à la boue. Les dalles en céramique sont faciles à laver.

Cependant, l’assèchement du support pose problème et s’avère plus long lorsque les dalles ne sont pas démontables. Le séchage du béton sous les dalles demande un certain temps, avec risque de formation de moisissures si l’humidité persiste longtemps dans la pièce. La seule solution consiste alors à rénover complètement le sol.

Le parquet nécessite toujours le démontage

Le parquet en bois est très beau, mais n’aime pas l’eau. S’il est mouillé, il est pratiquement certain qu’il se mettra bientôt à pourrir. La seule solution possible consiste à le démonter et à laisser sécher le support pendant plusieurs semaines.

Selon l’étendue des inondations, il suffit parfois de remplacer une partie du parquet, mais dès fois la rénovation totale s’avère nécessaire. Il est bien évidemment possible de réinstaller le parquet d’origine après le séchage complet.

 

Les dalles en PVC peuvent être démontées et réinstallées

Les dalles en PVC telles que les dalles en PVC Fortelock Light qui ne se fixent pas à la surface apportent une solution plus simple. En effet, les types de revêtements à pose flottante sont entièrement et facilement démontables. Le démontage ne provoque aucun endommagement, par conséquent, ils peuvent être réinstallés après l’assèchement du sol, ce qui vous permet d’économiser beaucoup d’argent et d’éviter les soucis liés à l’installation d’un nouveau revêtement de sol. Ils sont fréquemment utilisés par exemple dans les garages, sous-sols, ateliers ou locaux industriels.

Contrairement au bois, les dalles PVC peuvent être lavées en profondeur et débarrassées de boue. Voir comment nettoyer d’autres types de revêtements de sol. En outre, les dalles Fortelock sont munies d’un système unique de canaux d’évacuation qui permet de réduire l’humidité. De ce fait, le risque de formation de moisissures est éliminé. L’image montre en détail le système Air Flow qui assure l’assèchement du sol.

L’eau représente un risque pour tous

Si vous pensez que les problèmes d’eau ne vous concernent pas, vous vous trompez. Les situations dans lesquelles l’eau peut provoquer de graves problèmes sont nombreuses. Rupture d’un tuyau de plancher chauffant, pluie abondante, inondations ou fuite d’eau à la maison et les problèmes s’installent. Dans ces cas, vous aurez beaucoup d’autres soucis, alors facilitez vous la vie en optant pour un sol fiable.

 

 

 

Actuellement, il n’y a aucun commentaire. Allez plus bas et écrivez en un.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *