Comment nettoyer les différents revêtements de sol ?

Aujourd’hui, l’offre des revêtements de sol est très variée, rendant difficile le choix du meilleur revêtement pour la rénovation ou la reconstruction d’une maison. Vous ne savez pas sur quels critères se baser ? La non nocivité et l’influence des bactéries sur la santé font partie des aspects d’importance majeure. Quelle solution apportent les différents types de revêtements de sol ? Quels revêtements sont sujets à l’accumulation de poussière et lesquels sont faciles à laver?

Les tapis retiennent les impuretés

Les tapis représentent certes un choix formidable par exemple dans une chambre d’enfant, mais possèdent quelques défauts. En effet, de nombreux tapis sont fabriqués à partir de fibres synthétiques et traités par des produits chimiques tels que produits pétroliers secondaires, sprays antistatiques, colorants artificiels ou substances antimicrobiennes. Certains contiennent même des cancérigènes et des substances chimiques qui provoquent des hallucinations, des lésions nerveuses et des maladies respiratoires.

Mais ne vous inquiétez pas, il n’est pas nécessaire de remplacer tout de suite vos tapis par d’autres revêtements de sol. Et si vous achetez un tapis ainsi fabriqué, il est possible que les effets négatifs décrits n’apparaissent jamais ou alors dans plusieurs décennies. Un point négatif est cependant présent immédiatement – les impuretés s’accumulent dans le tapis.

Seul un expert est capable de supprimer les impuretés accumulées sur le tapis

Plus le tapis est haut, plus il retient d’impuretés invisibles à l’œil nu. Le tapis accumule la poussière, les poils d’animaux de compagnie et toutes les impuretés que vous transportez sur vos chaussettes. L’aspiration ne résout pas le problème, car de petites particules restent cachées à l’intérieur et nuisent aux personnes allergiques.

Le nettoyage est un processus difficile. L’aspirateur supprime uniquement les impuretés superficielles, celles de l’intérieur doivent être enlevées par des experts à l’aide d’un dispositif spécial pour nettoyage humide.

Le bois est sujet aux moisissures

Le parquet en bois véritable ne représente aucune nocivité. Les éventuels effets négatifs sur la santé peuvent être engendrés par l’application d’un traitement de surface. Le bois naturel convient aux personnes allergiques, car il ne retient ni la poussière ni les acariens.

Son seul problème est l’absorption de l’humidité. Les moisissures apparaissent au sol dans des maisons très humides, notamment anciennes, ou dans des bâtiments mal isolés. De ce fait, l’utilisation de ce type de revêtement de sol est totalement inappropriée dans les salles de bains ou garages, où il pourrait être fréquemment exposé à l’eau.

A chacun son mode de nettoyage du parquet

L’avantage incontestable est la simplicité de nettoyage des parquets en bois. Chacun choisira la technique qui lui convient, car le bois peut être aspiré et nettoyé avec un balai-éponge. En général, il suffit de le laver avec de l’eau additionnée d’un produit de nettoyage, néanmoins, il est conseillé d’utiliser de temps à autre des produits spécifiques pour parquets en bois.

Pour prolonger la durée de vie du parquet, les fabricants recommandent d’appliquer sur le parquet de l’huile ou de la cire et de munir de patins les pieds des chaises, tables et armoires. En effet, ces dernières laissent très souvent des rayures dans le vernis qu’il est simplement impossible de laver.

Le PVC doit être nettoyé en profondeur tous les six mois

L’absence de nocivité des dalles en PVC fait souvent l’objet de doutes. Peut-être avez-vous déjà entendu que tout revêtement de sol en PVC est nocif pour la santé et contient des phtalates. La réalité est cependant autre – tous les revêtements en vinyle vendus en République tchèque possèdent désormais un certificat de conformité aux normes. Les dalles en PVC Fortelock sont également certifiées sans substances nocives.

Tout comme le parquet, les revêtements de sol en vinyle n’attirent pas la poussière et n’accumulent pas les impuretés, par conséquent, ils conviennent également aux personnes allergiques. Ils ne sont pas touchés par les moisissures, ce qui est le cas en particulier pour la marque Fortelock. En effet, les dalles clipsables à queues d’aronde Fortelock sont équipées d’un système unique de canaux d’évacuation, empêchant ainsi les problèmes d’humidité du support.

Un balai-éponge suffit

Les sols en PVC sont particulièrement appréciés par des personnes débordées grâce à leur facilité de nettoyage. Un balai-éponge suffit, mais si le sol est très sale, il convient d’utiliser un produit spécial. Certains produits permettent même de nettoyer les taches résistantes et les traces des talons en caoutchouc.

Le nettoyage au balai-éponge devrait être complété tous les six mois par un lavage plus profond à l’aide d’un produit de nettoyage pour supprimer les impuretés incrustées, en le laissant agir pendant dix minutes. Ainsi, le sol en PVC restera propre pendant de longues années.

Inutile de s’inquiéter

Actuellement, tous les revêtements de sol utilisés devraient être sains et de nombreuses entreprises sont effectivement en mesure de le prouver par un certificat ou une attestation délivrée par un établissement de foi.

Par conséquent, lors du choix de votre revêtement de sol, concentrez-vous davantage sur la possibilité de nettoyage, et si vous avez une personne allergique dans la famille, intéressez-vous à la rétention de la poussière et des acariens. Il n’existe aucune autre restriction. En exagérant un peu, si les revêtements de sol provoquaient la mort, ça se saurait.

 

Actuellement, il n’y a aucun commentaire. Allez plus bas et écrivez en un.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *